Le top 10 et le bilan La Résilience

Le top 10 et le bilan La Résilience

Le top 10 et le bilan La Résilience : Des heures de rédaction et de réflexion pour publier 24 articles en 10 mois, qui finalement produisent très peu d’engagements. Certes il faut noter que le blog reçoit entre 150 et 200 vues par jours avec quelques pics à 550 vues par jour. Il faut noter encore que certains articles cumulent plusieurs milliers de vues à eux seuls.

Le Top 10

Voici les article les plus plébiscités dans l’ordre des consultations :

  1. BaoFeng UV-5R – Prise en main et configuration
  2. BaoFeng UV-5R – Synthèse des fréquences utiles
  3. BaoFeng UV-5R – Usages avancés – Codage CTCSS
  4. Constituer une trousse de secours
  5. La paracord 550, est-ce un mythe ?
  6. EDV, le complément essentiel à votre EDC
  7. Réseaux de communication et Cyber-Résilience
  8. Introduction à l’autonomie énergétique de votre BAD
  9. Survivalisme : Etes-vous prêts pour la fin du monde ?
  10. Contrôle préhospitalier de l’hémorragie externe

Le sondage

Voici en plus le retour sur le petit sondage effectué il y à quelques semaines. Celui-ci doit permettre d’ajuster le cap du blog.

 

Le bilan du blog après un an

Je me suis donnée une année pour évaluer l’auditoire de ce blog. Cela va bientôt faire un an que le domaine la-resilience.fr existe. Force est de constater le peu d’émulation autour de mon projet de partage et de transmission de savoir. Mes objectifs ne sont que volontaire et bénévole avec aucune idée mercantile à l’horizon.

Avec une durée moyenne de lecture de quelques secondes, peu ou pas de réactions en commentaires, et peu de synergie autour des publications, je me demande si produire du contenu dans un blog a encore du sens à notre époque. Car oui, il faut être agile et constater que le public est présent sur YT, FB et Insta pour visionner des médias images, mais que lire et apprendre n’est plus forcement l’objectif de chacun aujourd’hui. (Cf.: Clin d’œil à mes chaînes Youtube repères )

Mon auditoire ne serait’il qu’ectoplasme dans une réalité virtuelle sans humanité ? Non je n’y crois pas.

J’ai cru que ce procédé old-school qu’est le format blog permettrait l’émulation au travers d’échanges et de commentaires. La réalité est bien loin. L’auditoire est aujourd’hui intéressé par les vlogs plus que par des articles de blogs.

Les statistiques du blog sont pas top voir même nul. Passer 5 heures pour rédiger un article pour obtenir une lecture de 400 mots sur 5000 n’est pas efficient et peu encourageant.

Décision

Le top 10 et le bilan La Résilience, la conclusion : Après quelques semaines de réflexion, j’ai décidé de donner une chance de plus au blog en prolongeant d’un an le domaine « la-resilience.fr ». Une orientation un peu différente devrait donc voir le jour. Plutôt que d’ouvrir vos horizons en vous proposant de réfléchir à des perspectives de préparation, je vais maintenant provoquer l’intérêt différemment.  A bientôt.

Cet article a 11 commentaires

  1. Simon

    Hello,
    Tu as mis en place une stratégie SEO ?
    Tu as fait de la pub sur les réseaux sociaux ?
    C’est clair qu’aujourd’hui c’est plus difficile de sortir du lot et de se créer de la visibilité. Il ne faut pas te décourager. Moi je lance mon projet dans quelques semaines :-p. Peut-être faudrait-il mieux s’organiser en réseau pour gagner en visibilité ? A dispo pour échanger 🙂

  2. Jean-Paul HECTOR

    Bonjour,
    Un petit mot juste pour dire que quand on débute sur Baofeng et les fréquences utiles , on est bien content de tomber sur votre site.

    Merci pour votre aide

    JP

  3. Papygeo

    J’ai découvert votre blog en juillet c’est vrai que je lis en diagonale les articles et si nécessaires je reviens dessus .
    Merci pour vôtre travail

  4. 200 vues par jour, c’est très correct ! Les petites ruisseaux font les grandes rivières 😉

  5. nom nécessaire

    J’apprécie la qualité de ton blog et t’en remercie.

    J’y passe peu de temps car pour l’instant tu n’as pas encore abordé mes axes prioritaires. Mais je sais par exemple qu’il sera pour moi une ressource quand je me pencherai sur le baofeng.

    C’est vrai que les instagram et youtube semblent tout écraser. Mais c’est fragile d’investir dans ces sites dont on n’est pas proprio. On voit par exemple sur insta des gens intéressants être contrariés par insta-bisounours.

    AMHA, continue le bon boulot, sans attendre d’hyper-fréquentation. Fais – le en décontraction.

    Merci

      1. Kilgore

        Salut Le Résilient,

        Très bon site que je viens de découvrir il y a peu de temps pour ma part. Suivant déjà certains site web et youtubers, j’était pour l’instant satisfait de leur contenu et de la quantité disponible par rapport au temps que je peux m’accorder à ce sujet. C’est en creusant le net sur certains sujets que j »ai trouvé le tiens et je peux dire honnêtement que grand bien m’en a pris.
        Il faut aussi laisser le temps au bouche-à-oreille ou le partage sur des forums se faire.

        Pour ce qui est des vlogs et autres vidéos youtube, il faut bien reconnaître que la plupart des visionnages ne sont là que pour divertir les spectateurs. Rare sont ceux qui, une fois la vidéo passée, prennent des notes et affinent leurs stratégies et matériels. Ainsi, vaut-il mieux divertir 1000 personnes ou en préparer réellement seulement 100… Telle est la question mais la réponse n’appartient qu’à toi !

        Dans tous les cas, merci pour ton travail minutieux, que l’on sent méthodique et passionné. Comme pour le commentaire précédent, selon les sujets abordés, je reviendrais piocher des informations au fur et à mesure de ma préparation qui n’avance malheureusement jamais assez vite !

  6. Christophe

    Salut le Résilient.

    Obtenir du trafic sur internet est une gageure et la concurrence est vaste.
    1 an pour trouver son publique c’est très peu. Si ta motivation n’est pas commerciale, alors continu sur ta lancée sans te soucier du nombre de clics.
    Soit tu maintiens ce site pour te faire plaisir à étaler ta science, soit tu le fais en te disant que si ça peut concrètement servir même à 5 personne, et pourquoi pas sauver 1 vie, alors maintient le cap.

    N’oublie pas non plus que le net est très volatile et que les ressources de qualité sont rares. Donc si elles restent en ligne c’est comme passer à la postérité. D’ailleurs en parlant de résilience, ça serait paradoxal 1/ d’attendre plein de visite alors que le monde tourne encore sur lui-même, 2/ de ne plus alimenter une telle ressource qui t’a déjà prit beaucoup de temps et est vraiment qualitative CE QUI EST TRÈS RARE, et 3/ d’éventuellement la mettre offline pour ne plus la trouver le jour où YKK (il n’y a pas d’heure pour se préparer, mais il y a beaucoup de paranoïa sur le sujet, beaucoup voudraient avaler toutes les compétences du monde même en cas d’attaque nucléaire sur leur fermette…).

    Je te dis ça avec le recul d’années d’utilisation du net, des deux côtés et en pro ou pas.
    Ce qui est important de garder en tête c’est que dans ton domaine d’expression tu auras toujours plus de visiteurs farfelus que de curieux impliqués…

    Autre chose : les statistiques de site c’est pas toujours super utile, faut pas en faire une fixation, ça peut enfermer dans une certaine perception très limitée.
    Par exemple depuis l’explosion du web mobile, 80% des pages consultées en mobile sont survolées. C’est dû à l’utilisation même du mobile: sporadique, impulsive, compulsive, cachée… psychotique!

    De plus ton thème reste une niche. Si tu veux faire du clic c’est que tu veux faire des sous, donc tu es prêt à avoir un auditoire très large avec tout ce qu’il y a de déviants dedans (particuliers à ce thème), et à consacrer encore plus de temps à te lancer dans l’utilisation de satellites: youtube, liens amazon, telegram… Si ton truc c’est l’écriture, reste à l’écriture, ton contenu n’en sera que plus qualitatif.

    Le format blog te permet l’écrit ET l’image fixe. Le vlog soutient beaucoup plus les neurones du canapé. Donc n’ai pas honte de ton publique et n’oublie pas qu’1 an de vie en ligne c’est rien du tout. Il n’y a que la constance qui paie.
    Si tu veux vraiment, tu te rapproches de tes youtubeurs préférés et tu discute avec eux pour une citation. Mais les plus gros youtubeurs ne sont pas ce qui t’aiderons le mieux au final.
    Et en effet comme dit plus haut, vivre en dehors des grosses plateformes est tout de même un avantage…

Laisser un commentaire