Zoom sur Vik Gadsden

Zoom sur Vik Gadsden

La chaine Youtube de Vik Gadsden (Vik GN) fait partie de mes chaines favorites depuis très longtemps. Avec un contenu dense et soutenu, il y a là une mine d’informations. Le jeune âge de Vik ne lui enlève pas pour autant toute sa pertinence et son approche pour traiter un sujet. Avec des séries vidéo comme les défis de survie à bas coût, celle sur la batterie d’armes, ou encore les tests camouflages, il y a sur cette chaine un contenu à 360°, très hétérogène qu’il faut découvrir. Vik GN est une personnalité incontournable du survivalisme français. Je vous laisse découvrir ce Zoom sur Vik Gadsden.

Q1 – Qui es-tu ?

Salut ! Vik (Gadsden), 26 ans, je vis dans le nord-ouest de la France, dans un petit village au sein d’une campagne paisible comme ça existe encore. Avant de m’y installer j’étais en ville, de mes 10 ans à mes 24 ans.

Q2 – Comment es-tu devenu qui tu es aujourd’hui ?

Ça fait au moins 10 ans que je suis un survivaliste, je pense. Bien sûr, il est compliqué d’être autonome et préparé quand on est gamin, c’est venu petit à petit. À l’adolescence, j’ai commencé à m’intéresser à l’univers de la survie en milieu naturelle, après une enfance à la campagne et un intérêt particulier pour les histoires de robinsons et de copains des bois, sans pour autant avoir fait les scouts hélas.

En grandissant, en prenant conscience de la société qui nous entoure et de ses risques, j’ai commencé à me pencher sur des thématiques de prévoyance et de préparation, tout en poursuivant l’apprentissage sur internet (quel outil magique) et sur le terrain. Naturellement, mes intérêts survie-rando-bushcraft m’ont amenés vers le survivalisme, l’autonomie, le prepping etc.

Aujourd’hui, le survivalisme est mon mode de vie. C’est ma nature, je suis au quotidien dans une recherche permanente de développement de ma résilience et de ma “préparation”. En ce moment, l’installation à la campagne s’accompagne d’une démarche d’autonomie. Sans peurs ni stress pour autant, j’ai vraiment l’impression de m’épanouir dans tout ça, et d’être l’acteur de mon bien-être et de ma liberté. Se sentir chaque jour un peu plus libre et indépendant du système est un sentiment très agréable !

Q3 – Pourquoi es-tu devenu producteur de contenus internet ?

Parce que j’ai beaucoup appris sur internet cette décennie, j’avais envie de rendre l’appareil symboliquement. Ça m’a un peu pris comme ça au début, pour le plaisir et pour partager mes idées et projets perso, faire avancer un peu le shmilblick. Presque 5 ans après, je continue ce travail de transmission, à mon niveau. Il y a tellement à apprendre et partager, une vie ne suffirait pas… C’est pourquoi plus il y aura de créateurs de contenus et de survivalistes, mieux ce sera !

Q4 – Pourquoi as-tu choisi un type de support particulier ?

J’ai débuté sur Youtube au départ en raison de la digestibilité du format vidéo. C’est sûrement le plus simple et agréable pour partager des idées et montrer des choses à autrui, c’est plus vivant. Avec le temps, je me suis mis aussi sur Instagram et surtout Telegram, où je transmets souvent des nouvelles ou compléments. De plus, mon site Survik.fr et mes quelques participations occasionnelles dans le magazine Survival sont venus enrichir mes vidéos par un travail plus écrit.

Q5 – As-tu un thème de prédilection ?

J’essaie d’être un touche à tout ! Comme disait l’autre, la spécialisation c’est pour les insectes. Afin de couvrir un maximum de thématiques survivalistes, je varie beaucoup les sujets, mon contenu est plutôt généraliste et éclectique. Également, étant mon propre cobaye, je présente ce que je fais, choisi, préfère, achète, pense, explore, expérimente, fabrique…

J’ai pas mal parlé d’armes et de tir il est vrai, mais entre le stockage, le jardin, la survie, les stratégies, la radio, la rando, les bivouacs, les premiers soins, le fourgon aménagé, les kits, l’autonomie électrique, le matos, le bricolage, la mécanique, le traitement de l’eau, les poules, les vidéos questions-réponses ou discussion de comptoir, les couteaux, les sacs, le DIY, la cuisine…

Il y a tellement à faire ! Aujourd’hui c’est au moins 250 vidéos d’accessibles, ça part dans tous les sens au gré de mes idées. Il y en a pour tout le monde, selon son approche personnelle. Le bushcrafter, le survivaliste pur et dur ou l’autonomiste, chacun y trouvera son compte.

Q6 – Quelles sont tes lectures favorites ?

Les livres de survie sans surprise 🙂 Que ce soit guides pratiques ou fictions. Gamin, j’ai saigné le guide de John Wiseman, “Aventure et Survie” par exemple. Plus récemment, l’intégralité du travail de Piero San Giorgio a rejoint ma bibliothèque, depuis ses débuts. Beaucoup de guides aussi, variés : potager, nature, survie, soins, plantes, bricolage. J’en ai pas mal, j’ai toujours aimé lire personnellement.
Autrement, les bouquins d’Obertone également, dans un style bien différent, que ce soit enquêtes ou fictions. “Guerilla” a fait froid dans le dos de plus d’un survivaliste !

Le magazine Survival également, forcément.

Q7 – Quelles sont tes influences principales ?

Aux débuts du Survivalisme à la française, comme j’aime l’appeler, il y avait déjà pas mal de créateurs sur les réseaux. Plus de 10 ans après, certains sont toujours là ! Volwest, Piero, Esobook… Je leur dois beaucoup.

Des blogs et forums également : Survivre au chaos, le Projet Olduvaï… De la qualité, intemporels et passionnants à lire et relire.
De plus, comme j’adore l’Histoire et les techniques d’avant, j’y puise parfois de bonnes idées. Je regarde aussi parfois, de loin, ce qui se passe chez les preppers américains. En revanche, les univers geek ou tactical entre autres me sont assez étrangers.

Q8 – Comment peut-on suivre ton activité ?

Comme dit plus haut, entre ma chaîne, Instagram, Telegram et mon site survik.fr , on ne devrait pas se louper 😉

Bonne préparation à vous ! Force à vous.

La série Zoom personnalité  :

  1. Zoom sur Tom de Preppers.space
  2. Zoom sur Survivaliste JCB
  3. Zoom sur EsobOOk
  4. Zoom sur Argos
  5. Zoom sur Apprendre Préparer Suivre
  6. Zoom sur Vivre sans le monde moderne
  7. Zoom sur Citoyen Prévoyant
  8. Zoom sur Vik Gadsden

Laisser un commentaire