La lampe tactique Olight Baldr Pro – Nouvelle édition

La lampe tactique Olight Baldr Pro – Nouvelle édition

A l’occasion du Black Friday nous allons redécouvrir la lampe tactique Olight Baldr Pro Nouvelle Edition. Cette nouvelle édition porte une seule petite différence, une finition gris métallisé. Vous le savez peut-être si vous me suivez régulièrement sur les réseaux sociaux et principalement Instagram, je cherchai il y a quelques semaines un dispositif de visée ou de pointage pour mon Glock 17.

Mon dilemme dans cette recherche était l’intérêt et la pertinence d’un dispositif augmentant l’efficacité d’une arme de poing, dans des circonstances défensives. La dualité entre un dispositif point rouge et un laser fut poser directement dans la balance.

1. Pourquoi une Baldr Pro ?

Le combo lampe tactique + Laser contre le Red Dot Sight + lampe tactique à main n’aura pas bagotté trop longtemps dans mon esprit. La publication Instagram fut très commentée et m’a laissé quelques éléments de réflexion (voir les commentaires). Après quelques recherches, j’ai compris certaines choses importante :

1.1. Compromettre sa position

Certains diront que le laser localise le tireur et que le point rouge lui ne compromet pas ma position. C’est vrai, mais il faut pour que cela soit le cas, que je sois dans des conditions précises. Il faut pour compromettre ma position :

  • qu’il fasse nuit ou sombre (et donc j’aurais besoin d’une lampe qui elle aussi révèlera aussi ma position),
  • que l’incidence laser converge vers la vue de la cible,
  • que l’air soit charger de particules ou de fumée matérialisant par diffusion le faisceau du laser.

Pour être honnête, dans le cadre de la défense du domicile, je ne me projette pas dans une opération tactique de nuit avec des ninjas. Je considère donc ce point potentiellement négatif comme assez peu déterminant dans mon cas de défense personnelle. Qui plus est, le pointage laser peut offrir un avantage dissuasif.

1.2. Mauvaise habitude

Le plus gros inconvénient du laser est selon moi la paresse comme évoqué dans la vidéo ci-dessous. Oui, il est vrai que son usage va perturber votre mémoire musculaire en proposant une alternative à la visée conforme et la visée red dot qui nécessite aussi une position des bras et un alignement conventionnel de l’arme. En ne cherchant plus cette position de tir, et en cherchant uniquement le point sur cible on peut peu à peu perdre son réflex de visée conforme, et donc altérer la technique fondamentale du tir. Voici une vidéo des plus pertinente en terme de comparaison Red Dot vs Laser.

1.3. Ma presbytie

Le laser semble dans mon cas plus pertinent. La visée conforme pour un presbyte est un handicap sans lunettes correctrices. Bien que je me sois entrainé en tir au jugé et tir kinesthésique sans lunettes (fonctionne jusqu’à 15 m mais moins précis), je trouve la focalisation et accommodation visuelle sur la cible pointée au laser plus adaptée au tir sans lunettes. Bien qu’il faille chercher le point projeté dans certaines situations (distance, lumière, couleur), je pense qu’en situation de stress intense, le laser est une meilleure option pour me passer plus efficacement de mes lunettes.

visée laser sans lunettes

1.4. Mon choix

N’étant ni un militaire d’active ou personnel des forces de l’ordre, vous comprendrez facilement que mon choix est principalement déterminé par un usage au stand de tir [ 😉 ] et en défense personnelle. Cela ne remet en aucun cas en cause la pertinence du point rouge qui selon moi est un mode de visée plus universel et conventionnel en tir de combat à l’arme d’épaule, et à l’arme de poing.

Au vu de mon besoin, je préfère économiquement conserver la visée ouverte qui me semble être plus résiliente que d’apporter un point rouge sur mon Glock. En effet, pour être résilient un point rouge devrait conserver l’usage hausse/guidon sans mettre en œuvre de système complémentaire et couteux comme le Dueck Defense.

Mon objectif prioritaire étant de répondre à la situation de défense du domicile la nuit, le combo laser et lampe (et sans lunettes de vue) permet dans mon cas de compenser le stress, la surprise et la latence d’une sortie de sommeil. On le sait le viseur holographique (Red dot Sight) est toujours plus rapide en acquisition de cible, car vous n’avez pas besoin de rechercher le point laser sur la cible. Par contre le prix d’un point rouge, nous calme rapidement face à l’investissement de l’arme.

Nous allons évoquer quelques autres avantages et inconvénients plus loin dans l’article, mais cet article est avant tout la découverte de la lampe tactique Olight Baldr Pro Nouvelle Edition. Maintenant que vous comprenez les critères déterminant mon choix pour une lampe combo laser, voyons ce que propose cette lampe Olight.

2. La lampe tactique Olight Baldr Pro – Nouvelle Edition

Olight est probablement connu de tous mes lecteurs. Pas besoin de vous rafraichir la mémoire car Olight est présent sur tous les réseaux sociaux depuis des mois. Cette marque est identifiée comme une référence aujourd’hui. Avec une stratégie positionnée sur le rapport qualité/prix et l’innovation, on sait que les produits Olight sont depuis quelques temps très compétitif.

Je connais bien entendu la marque depuis quelques années, mais comme je suis déjà équipé de quelques lampes de poche tactique, je n’avais pas de raison logique d’acquérir une lampe de la marque. Une opportunité de partenariat s’est mise en place depuis peu pour répondre à une convergence avec le blog. Depuis quelques semaines déjà, le blog développe une ligne éditoriale sur des sujets tels que les armes à feu et la défense personnelle (voir liens utiles en fin de page).

Pour cette raison, j’ai aujourd’hui le plaisir de vous présenter la lampe tactique Olight Baldr Pro Nouvelle Edition. A cet occasion, je remercie Olight de la confiance accordé à mon blog.

2.1. La découverte

La fiche produit sur le site Olightstore.fr est déjà suffisamment bien faite pour ne pas recopier le contenu. Voici donc une découverte en image.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Baldr PRO détails

Schéma-baldr-pro

2.2. Mes impressions

  • Ce deuxième confinement ne me permet pas de vous présenter l’appréciation d’usage de la Baldr Pro après une session en stand de tir. Pas d’inquiétude, ce n’est que partie remise. Première étape, la calibration horizontale et verticale est assez simple bien entendu. Je me suis positionné avec un recul cible d’au moins 7 mètres, qui me semble être le zérotage le plus adapté. En dessous de cette distance la visée rapide et kinesthésique n’a pas besoin d’un laser à priori. Au-delà de 7 mètres l’apport du laser semble plus adapté. Pas mal de contenus internet prescrivent 7 yards le plus souvent (Explication plus bas, section 3 : Le zérotage).
  • Le tir à sec permet de se donner une idée du bénéfice qu’un laser apporte. C’est évident en intérieur et un peu moins en extérieur (et par temps peu ensoleillé). En environnement sombre et la nuit c’est très évident, et cela même en utilisant le faisceau LED simultanément. En effet, la puissance maximale de la lampe n’efface pas le point laser de 7 à 30 mètres. Au-delà, le point laser est toujours visible, mais il faut être honnête on le cherche si l’on n’applique pas une visée conforme. Ceci étant dit, un pistolet pour du tir à plus de vingt mètres n’est pas le meilleur choix tactique. Il semblerait que les pointeurs Lasers vert soient mieux adaptés que ceux rouge. Je ne peux le confirmer n’ayant pas d’expérience dans le domaine.

Les pointeurs laser verts projettent un faisceau à une longueur d’onde de 532 nm et n’ont généralement pas plus de puissance que les pointeur laser rouge. Il offrirait une visibilité jusqu’à 4 fois supérieure. Pourquoi ? Parce que l’œil humain perçoit la région de la longueur d’onde autour de 532 nm beaucoup mieux que la région autour de 630 nm des pointeurs laser rouge.

  • L’ergonomie est très bonne : Les commandes sont très accessibles avec un accès naturel. Les commandes sont suffisamment sensible pour un usage avec des gants tactiques. L’équilibre de l’arme (dans mon cas un Glock 17) est inchangée lorsque le chargeurs est plein, mais plongeante lorsque le chargeur est vide. Je dirais que les 129g de la Baldr Pro sont acceptables, mais nécessiteront une compensation musculaire.
  • Il faut noter que la Baldr Pro peut très bien être positionnée sur le rail picatinny d’une arme d’épaule, mais en faisant en sorte d’avoir un accès facilité aux commandes de la lampe et du laser, sachant que cette lampe n’a pas d’extension de commande distante.
  • La manipulation ne laisse pas de doutes quant à la qualité et la robustesse.
  • Le rapport qualité prix comparé à une TLR2 Streamlight ne laisse pas de doute.
  • A titre personnel, et sans expérience d’autres marques, je trouve le produit conforme à mes attentes.

2.3. Mes regrets

Il y a deux bémols tout de même :

  1. Une protection IPX8 était à mon sens bienvenue pour un équipement “Pro”, mais dans mon cas cela n’est pas une nécessité.
  2. Un dispositif pour inhiber les commandes éviterait de soustraire les batteries pour verrouiller l’usage. Un bon holster devrait permettre de résoudre cet oubli.

TRB Holsters Kydex Outsider

TRB Holsters Kydex Outsider

2.4. Laser vert ou Laser rouge ? 

Comparaison rapide avec le modèle Olight Baldr RL :

3. Le zérotage laser d’un pistolet en défense personnelle

Zéroté à 7 mètres le laser n’apportera pas de valeur à une visée conforme sur une cible à une distance inférieure à 7 mètres, et le point sera caché par mes organes de visée. Entre 7 et 14 mètres, j’aurais une erreur au maximum égale à l’entraxe canon-laser en dessous du point laser. Si la cible est à 21 mètres, l’écart sera au moins égal à 2 fois l’entraxe canon-laser en dessous du point laser. Etc…

4. Red Dot Sight versus Laser Sight

Je vais tenter de comparer de manière théorique les deux dispositifs, malgré une très faible expérience du Red Dot Sight. Sur le papier, il semblerait que le RDS soit plus adapté à toutes les situations, si l’on considère le dispositif Laser seul, et sans le combo Led.

Je concède donc un avantage certain aux RDS, cependant dans le cas présent, je considère que le combo LED + laser me libère une main pour le rechargement tactique, et toutes autres actions. Le combo apporte donc beaucoup de bénéfices en usage de nuit. Cette solution répond donc mieux à mon besoin en défense du domicile.

5. Quelques liens utiles

5. La playlist Youtube Baldr Pro ancienne édition

Laisser un commentaire