BaoFeng UV-5R – Les relais

BaoFeng UV-5R – Les relais

Le BaoFeng UV-5R, les relais pourquoi faire ? Dans le cas d’usage d’un portatif de type BaoFeng UV-5R, nous pouvons communiquer sur des distances de proximité de l’ordre de plusieurs milliers de mètres à vue en fonction de configuration du site, des puissances d’émissions configurées et de l’antenne. Cela reste très adapté à des communications de quartier, de voisinage ou lors d’activités extérieures en mer, en montage, en randonnée, airsoft, etc… Il est cependant possible d’exploiter des stations relais pour accroître votre périmètre de communication radio.

Rappel, la lecture des articles de la série sur les BaoFeng UV-5R est un pré-requis à la compréhension de ce dernier :

Dans l’article “BaoFeng UV-5R – Synthèse des fréquences utiles” nous avons utilisé une liste de canaux “relais”. Si votre portatif est configuré avec le fichier proposé, vous disposez donc des principaux canaux relais de France.

Kézako un relais ?

Un relais (aussi appelé “répéteur”) est un dispositif automatique qui écoute sur une fréquence (ou une bande de fréquences) et retransmet sur une autre fréquence (ou une autre bande de fréquences). Les relais sont le plus souvent situés à des endroits dégagés, sur des points élevé en zone montagneuse ou sur des bâtiments en zone urbaine. Un relais se caractérise par sa localisation (zone de couverture), sa fréquence d’entrée, sa fréquence de sortie.

L’utilisation de relais UHF et VHF est strictement réservée aux radioamateurs et aux professionnels, sauf et uniquement sur les canaux PMR (446MHz). Connaitre leur fonctionnement sera donc un avantage en cas de rupture de la normalité afin de mettre en oeuvre des communications exceptionnelles, mais leur usage en situation courante n’est pas autorisé. 

Relais de portatif à portatif

Quels relais utiliser ?

Si nous souhaitons communiquer au-delà des quelques kilomètres dont est capable notre portatif, nous nous trouvons limité par l’antenne et par la puissance d’émission de ce dernier. Pour étendre votre capacité de communication à plusieurs dizaines de kilomètres (voir plus), il est possible d’exploiter des dispositifs relais ou transpondeurs pour répéter votre communication bien au-delà des capacités de votre portatif. Pour cela, il faut que votre portatif soit à portée d’émission et de réception de cette station (le cercle de la capture ci-dessous représente la zone dans laquelle il faudrait se trouver). On peut théoriquement considérer que cela permettrait à minima de doubler votre portée de communication. Il faudra donc identifier les relais que vous seriez capable de déclencher autour de votre zone de vie habituelle. Et le cas échéant vous approcher d’un relais lorsque vous souhaitez augmenter vos capacités de communication.

Localisation relais portée

Afin d’être prêt à une rupture de normalité, je vous propose de disposer d’un inventaire de vos relais de proximité en fonction de vos scénarios de replis ou d’évacuation.

Comment utiliser un relais ?

( Source web F5ZV )

En l’absence de trafic un relais reste en veille. Pour le rendre actif, il faut d’abord le déclencher en lui envoyant une tonalité sub-audible (CTCSS) ou une tonalité audible de 1750 Hz pendant quelques secondes. Il passe alors en émission pour envoyer son indicatif sous forme d’un petit message terminé par la lettre “K” manipulée en morse (“dah-di-dah”) puis il retransmet ce qu’il entend. Le relais reste actif tant qu’il entend un signal ; si ce signal disparaît, il repasse en veille au bout de quelques secondes après avoir émis un petit message d’avertissement, son indicatif ou le code “73” émis en morse, par exemple.
Pour connaître les relais d’une région on peut se procurer la carte de France des relais éditée par le REF-Union ou sélectionner dans la liste des relais celui qui semble le plus favorable. Un “coup de 1750Hz” pendant quelques secondes sur la fréquence adéquate permet d’évaluer rapidement les conditions de la liaison, surtout si le relais donne un report à la station entendue.

On peut résumer la procédure standard à :

  • déclenchement du relais et attente de l’invite à transmettre (K « dah-di-dah ») qui sur l’UV-5R sera envoyé avec un appui simultané du bouton PTT et A/B ;
  • appel sous la forme “appel général sur le relais de F8XXX qui repasse à l’écoute” ;
  • écouter et attendre une réponse pendant les 10 ou 20 secondes où le relais reste actif.

Quelques précautions :

  • Attendre que le relais ait passé l’invitation à tranmettre avant de parler.
  • Toujours vérifier que le canal et le shift sont bien réglés.
  • Faire des appels courts, il y a souvent des stations à l’écoute susceptibles de répondre à un appel.
  • Toujours transmettre son indicatif, même pour un simple essai.
  • Dans le cas d’un relais très sollicité et d’une liaison possible en direct, il vaut mieux dégager sur une fréquence simplex.
  • Pour se signaler dans un QSO, attendre que la station qui parle repasse à l’écoute.
  • Dans un QSO établi, avant de reprendre le micro pour répondre à son correspondant, laisser un petit “blanc” pour permettre à d’autres stations de se signaler.
  • Ne jamais perdre de vue qu’un relais est très écouté, en particulier par des SWL.
  • Ne pas faire des messages trop longs ou monopoliser un relais

QRV : Autonomie et résilience radio (Soyez prêt)

Il est aussi possible de mettre en oeuvre un relais PMR vous même sur un point haut proche de votre situation géographique. Il peut être intéressant d’identifier des points culminants autour de votre BAD pour y installer un répéteur PMR446. Les vidéos ci-dessous vous expliquent l’intérêt d’un boitier Surecom SR-112 associé à une radio PMR446 comme relais individuel et portatif en cas de situations critiques.

L’avantage du dispositif est d’être adaptable aux radios avec une prise PTT (type 46 K K pour l’UV-5R), d’être ultra mobile, très rapidement déployable et peu cher (40-45€ sur Amazon).

Passerelle RoIP Zello / Crosslink Zello

Il est aussi possible d’étendre nos capacités de communications radio au travers d’internet (IP) et de mettre en oeuvre des pontages numériques avec des passerelles Radio Over IP. Idée est simple : Connecter le RX/TX portatif à un dispositif en capacité de transmettre les communications sur la toile.

Zello crosslink RoIPSi internet est disponible, il est donc possible d’envisager l’usage de Zello pour mettre en oeuvre une chaîne (Publique ou privée) couplée à des dispositif RoIP. Cela peut-être par le biais d’un vieux mobile avec le client Zello et des câbles audio à adaptés à votre entrée/sortie PTT. Une fois la configuration d’un bouton PTT dans Zello effectuée, les émissions et réceptions du portatif seront transmis à la chaîne Zello. Il est aussi possible de le faire au travers d’un nano PC de type Raspberry Pi. Si vos commentaires sur le blog le demandaient, je ferais un article plus spécifique au couplage IP/Radio PMR446 ou CB).

Quelques articles, sites et liens choisis

Cet article a 5 commentaires

  1. JCBIKER04

    Bonsoir,
    Je suis un peu néophyte sur la partie radio, et je souhaite notamment développer mes connaissances notamment pour le côté « résilience » mais pas uniquement.
    Tout d’abord, merci pour tutos qui m’ont permis de mieux appréhender mon Baofeng UV-5R.
    Toutefois, je n’ai pas tout compris sur l’utilisation des relais, si tu peux m’aider à éclaircir ou confirmer certains points cela serait top :
    1- Une fois le relais activé (via 1750 ou CTCSS), je ne peux communiquer que sur la fréquence du relais, je ne vois pas par exemple comment joindre quelqu’un sur un canal radio amateur ou sur PMR446 qui est différente de celle du relais. Comment procéder dans ce cas ?

    2- Quand on saisit les fréquences entrée (écoute/réception) et Sortie (Transmission/Emission), dois-je systématiquement commencer par configurer la fréquence d’entrée (soit la réception sur mon Baofeng) sur le canal choisi, puis la sortie (Emission) afin d’éviter des erreurs car les shifts peuvent +-, et donc sa convention on risque d’inverser la fréquence émission avec la réception ( la Fréq récep n’est pas toujours > Fréq émission)

    JC

    1. @JCBIKER04, je ne sais pas si je comprends bien les questions, mais je vais tenter d’y répondre.
      Déjà, c’est un tuto en cas de SHTF, et il ne faut pas utiliser les relais UHF ou VHF des RA car il faut avoir une License pour les exploiter.
      1 – Une fois le relais activé sur la fréqueces d’entrée (à l’écoute) tes communications suivantes vont basculer sur la fréquence de sortie crosscanal ou crossband (dépend de chaque relais et il faut connaitre les deux informations). Tu communiques donc avec les procédures habituelles utilisées en RA. Je pense que tu n’as pas du tout compris l’article car la carte des relais et les informations de chaque relais te permet de comprendre qu’on choisit pas la fréquence de sortie. Donc oublie le PMR sur les relais.
      2 – Je te préconise la configuration par le câble USB pour éviter des erreurs de paramétrage. https://www.la-resilience.fr/2019/10/baofeng-uv-5r-firmwares-et-recovery/

  2. Yves Brocherioux

    Bonjour JCB, je rejoins le Resilient sur ses réponses à tes questions. ne te prend pas la tête avec les fréquences des relais radio-amateurs, si tu n’est pas licencié, tu n’as absolument rien à y faire et tu te feras refouler… Donc te prend pas le choux. Néanmoins, le principe est assez simple avec ton uv5R. en mode VFO, c’est à dire que tu affiches ta fréquence au clavier, tu tapes la fréquence que tu veux écouter. Ensuite tu vas dans le menu 25 SFT-D tu re-appuis sur menu pour passer le curseur sur OFF, acec les fleches du clavier, tu cherche le sens du décalage (shift) exemple si dans ta région il y a un relais PMR 446 (bien que interdit pour le moment) tu devras avoir comme informations sa fréquence de sortie ou d’écoute disons 446.00625 canal 1 avec un décalage ou shift +0.900 – se qui t’amènes hors bande mais c’est pour exemple… on reviens au menu, avec les fleches tu choisi le plus +. tu re-appuis sur menu pour valider et tu vas toujours dasns le menu avec les fleches sur le menu suivant qui te permettra de paramètrer le décalage. marqué OFFSET. Tu appuis sur menu et avec le clavier ou les fleches tu affiche 0.900 dans notre exemple. Tu valide avec menu, EXIT. Dans l’écran d’accueil, il y aura un petit + et quand tu appuyeras sur la touche PTT tu verra que ta fréquence d’émission va changer. tu peux le faire au cable de programmation avec Chirp par exemple . bonne bidouille pour info en rappel !!!

  3. Yves Brocherioux

    Néanmoins, je pense que de connaitre la méthode de programmation de la radio, Baofeng ou autre pour le décalage des relais (autres que radio-amateur ça évitera les ennuis) connaitre ou trouver le CTCSS pour déclencher le relais me semble utile à connaitre. Je me dis que l’urgence prime sur la règle générale. pour etre clair, si il y a une police municipale dans le coin à portée radio, un relais de montagne d’une station de ski par exemple ou autre, alors en cas de besoin grave, je n’hésiterais pas a entrer dans ces relais pour sauver quelqu’un. c’est après que ça va ce gâter…

  4. Paul

    Il y a une question que je me pose justement à propos du Baofen UV-5R. A l’avis de tous, peut-on se connecter sur un relais dit “numérique” ?

Laisser un commentaire