Un bluegun pour quels usages ?

Un bluegun pour quels usages ?

Un bluegun pour quels usages ? Voici un petit article pour mettre en lumière l’intérêt des blueguns dans sa préparation. A vrai dire, avant d’en utiliser, je doutais de la pertinence de ce type d’outil. Je dois maintenant avouer que cet objet fait pour moi partie intégrante de bien des usages et bien des mises en situations d’entrainements.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Je vous propose donc d’éclaircir vos lanternes et d’ouvrir vos chakras …

Formation au tir dynamique et pratique des postures

Pour ma part, j’ai utilisé pour la première fois un Bluegun lors d’une formation NTTC (voir article :  Fun shoot, fun tir, ou tir dynamique et tir de défense ), j’ai noté à cette occasion à quel point l’efficacité de cet outil permet d’inscrire en mémoire musculaire les enchainements de postures. Les bénéfices de ce type d’entrainement sont évident en termes de dégainé, de mouvements et de déplacements jusqu’à l’identification. De plus sont usage est “accessoirisable” avec une lampe tactique et un holster.

Certes l’usages de l’arme d’origine est possible au domicile en situation bien sécurisée, cependant, le bluegun permet de lever directement toutes ambiguïtés quant à vos intentions dans le salon. 😉

Préparation à la défense du domicile

J’ai abordé le sujet des procédures opérationnelles normalisées [SOP – POP – PON] en section 3 de l’article Sureté des biens, des personnes et la défense du domicile. Dans le cadre des répétitions de procédure, le bluegun permet la mise en place de la scénarisation d’une simulation en famille. Que cela soit pour le défenseur ou pour l’acteur agresseur, cet outil permet une meilleure projection de la situation tout en conservant une sécurité maximum.

Formation en secourisme

Au même titre que pour les procédures opérationnelle normalisées ci-dessus citées, cet outil permet la mise en scène de contextes de secourisme avec potentiellement des traumatismes pénétrants. Retrouver une arme sur une scène avec victimes doit permettre d’envisager que nous sommes en présence d’un traumatisme par arme à feu, arme blanche ou arme par destination, et par exemple d’utiliser les conduites à tenir en cas d’hémorragie, ainsi que l’usage d’un trama-kit. Cet outil est donc toujours aussi pertinent pour la mise en scène.

Bluegun versus réplique Airsoft

Certains préfèrent l’usage de répliques Airsoft. Pourquoi pas…

Cependant une réplique ressemble beaucoup trop à une arme réelle, et de mon point de vue ne permet pas de faire abstraction directe de la mise en situation. Le coût d’une réplique est aussi à mettre dans la balance, car la robustesse du bluegun face à la réplique devrait vous faire réfléchir lorsque votre réplique sera balancée sur le sol lors d’une simulation.

Disponible chez mon partenaire Medhybride

Le bluegun présenté en image ne coûte que 41€ chez mon partenaire Medhybride. Rendez-vous sur le site.

Laisser un commentaire