Portatif DMR Retevis RT82

Portatif DMR Retevis RT82

Il m’aura fallu près d’un an pour me décider à investir et choisir ce Portatif DMR Retevis RT82, et encore un an pour vous faire un RetEx. En premier lieu, j’ai déjà pas mal hésité à m’orienter vers un DMR alors que je possédai déjà 3 radios analogiques à la maison. Car bien entendu, il fallait comprendre quelle était la plus-value du numérique en radio (Qui plus est dans le domaine du survivalisme). Ensuite une fois convaincu de l’intérêt sur le papier d’un DMR, j’ai aussi pas mal tâtonné à choisir un modèle parmi un marché assez large. Mon cahier de charges pour aider mes recherches était :

  • Moins de 200€ ;
  • Dual Band VHF UHF ;
  • Tiers 1 & 2 MOTOTRBO ;
  • Pas d’APRS (je n’ai pas d’indicatif RA) ;
  • Pas GPS (je n’ai pas d’indicatif RA) ;
  • Puissance max 5 W ;
  • Autonomie d’une journée (2000 mAh environ) ;
  • Configurable depuis un ordinateur.

Le Portatif DMR Retevis RT82

Cet équipement n’a vraiment rien à voir avec un Baofeng UV-5R soyons clair. Si ce dernier doit rester 99% du temps dans un tiroir oubliez l’acquisition du RT82 au risque d’être dix fois plus paumé qu’avec le Baofeng. Certains et moi le premier ne jurent et n’ont juré que pour le rapport qualité/prix de l’UV-5R. A ce jour, je dirais qu’il fait le travail pour démocratiser la compréhension de la radio analogique, mais maintenant je dirais que qualité est le mot qui cloche dans l’expression rapport qualité/prix.

Le Retevis RT82 ou son frère jumeau le TYT MD-2017 sont des portatifs DMR sans commune mesure avec l’UV-5R. Donc arrêtons là l’analogie, et notons qu’un DMR saura forcement faire mieux qu’une radio VHF et/ou UHF analogique, et saura aussi fonctionner en plus en analogique. Qui peut le plus peut le moins.

Qu’est-ce que la Radio Mobile Numérique DMR ?

La norme DMR (Digital Mobile Radio), a été mise au point par l’ETSI pour une utilisation mondiale. Celle-ci a été conçue principalement pour remplacer les normes analogiques obsolètes. Le passage numérique offrant le double de capacité par canal, permettant des communications optimisées, sécurisées, plus fiables et meilleures qualité pour les utilisateurs de radios professionnelles. Je n’en dirais pas plus, et ceux qui veulent en savoir plus iront chercher l’information par eux-même.

Que peut-on dire de ce portatif V/UHF DMR un an après ?

Il y a plein d’avantages à passer au DMR et je n’en dirai pas plus au niveau technique, car je ne ferais pas un article qui n’intéressera que trop peu de gens (moins d’un %).

Ce que je peux dire est :

  • Que le mode DMR, je l’utilise encore moins que l’analogique. Donc très peu.
  • Que, comme le survivaliste (Fr) de base est un gros radin, et qu’il ne veut pas payer se qu’il consomme. Il y a fort à parier que le DMR ne verra jamais le jours dans ce milieu.🤣
  • Que le survivaliste de base est incapable de faire par lui-même dans ce domaine, et encore moins d’apprendre par lui-même.
  • Que ce portatif est en tout point super, mais vous ne l’achèterez probablement pas, car vous allez préférez acheter un fusil calibre 12 que vous n’utiliserez probablement pas plus que la radio. 🤣
  • Que d’ici que d’autres survivalistes l’utilisent le DMR, il faudra encore 10 ans au rythme de l’intérêt réel que ces derniers y portent.
  • Que ce Retevis RT82 n’a pas de possibilité de saisie directe de la fréquence (VFO), et que le survivaliste de base ne sait pas préconfigurer ses mémoires par câble USB. 🤣

Conclusion

Oui cet article est à charge du survivaliste de base. Mais, je vais vous proposer sous peu un article avec une alternative analogique à l’UV-5R, que je nommerais pour l’instant le Baofeng Killer, car en tous points supérieur à l’UV-5R et pas plus cher.

Cet article a 4 commentaires

  1. pvo

    Je ne vois pas bien la pertinence d’opposer le calibre 12 et une radio. Ce sont deux outils qui ont des utilités différentes. Autant opposer une fourchette à une verre.

    1. Le Résilient

      Je ne les oppose pas ! Je les range à la même enseigne. Dans un placard, ils ne servent jamais. Survivaliste de base c’est pas tout le monde non ? Rassure-moi ?

  2. Bernard

    Bien mais avant c’était le 27 avec ses différents modes de modulation, 30 ou 40 ans après le PMR analogique et pour le DMR encore 10 ans, espèrons que rien de grave ne se prépare…

Laisser un commentaire