You are currently viewing Fusil calibre 12 semi-automatique

Fusil calibre 12 semi-automatique

Comme nous l’avons vu précédemment dans l’article Quel calibre 12 choisir ?, j’ai défini un cahier des charges du nouveau fusil que je souhaiterai acquérir. Dans ce nouvel article, je souhaite exposer le raisonnement, et les arguments en faveur d’un fusil calibre 12 semi-automatique. Nous allons donc dans un premier temps reprendre la liste des caractéristiques attendues :

    1. Usages : Le tir sportif en stand FFTir. Et plus précisément le Fun tir et tir rapide.
    2. Cadre réglementaire : Licencié FFTir, je dispose des autorisations de détentions de catégorie B2 en cours de validité.
    3. Budget : 1700€ maximum.
    4. Les critères techniques et personnels :
        • Semi-automatique,
        • Au moins 6 coups en magasin tubulaire,
        • Canon lisse pour garder la polyvalence munitions,
        • Longueur totale maximum d’un mètre,
        • Canon de 50 cm maximum,
        • Chambre magnum,
        • Esthétique tactique.

Je vous propose d’abord d’évoquer les arguments déterminants ce cahier des charges, pour mieux comprendre mon choix avant de vous dévoiler dans un prochain article ma short-list et mon choix final.

1. Fusil à pompe versus fusil semi-automatique

La justification du choix d’un fusil semi-automatique face à un fusil à pompe (à répétition par glissière avant) est la suivante : En tant qu’amateur d’armes, nous sommes souvent victime des clichés populaires bien badass, et nous apportons malgré nous plus de valeur aux armes sur-représentées médiatiquement dans la culture audio-visuel.

Pour cela, nous sommes de facto plus attiré par les choses que nous voyons régulièrement. Victime de la mode, FAP est ton nom de code. Cela pour vous dire que moi le premier, je suis passé par le FAP en catégorie C, et que la réglementation 2018 à bien modifiée mon point de vue sur cette arme. La longueur du canon et ses rayures ayant complètement dégradé l’intérêt des FAP en catégorie C, il m’a fallut changer mon fusil d’épaule 😉 . Les modèles emblématiques tel que le Remington 870 ou le Mossberg 500 ne sont plus ce qu’il était avant le changement de réglementation.

De mon point de vue, et c’est le mien en tant que tireur sportif (le FAP à la chasse étant quasi inexistant), le Fusil à pompe en catégorie C est une hérésie face à d’autres plateformes semi-automatique en catégorie C comme par exemple le Baïkal MP153 ou 155 (robuste et plutôt fiable). Si l’idée de branler un canon reste prégnante dans votre esprit, cette plateforme n’aura pas une fonction utilitaire en dehors de la défense du domicile. C’est donc un parti-pris que j’estime moins efficient qu’un super ou juxtaposée, plus simple et polyvalent qu’un FAP comme outil.

    • La longueur du canon d’un FAP en catégorie C est trop importante (canne à pêche comme certains disent), et rend son usage peu manœuvrant en espace confiné (ouverture d’angle désépaulé, pausé sur l’épaule obligatoire. switch ambidextre complexe).
    • Les rayures du canon d’un FAP en catégorie C limitent de facto la polyvalence aux munitions balles/plomb (chevrotine).
    • La manœuvre de rechargement en tir rapide induit un désépaulé faisant perdre la précision et rend plus complexe l’usage.
    • Le seul argument en faveur du FAP en catégorie C reste donc la fiabilité face à l’emprunt gaz du semi-automatique.
    • Le Slam fire n’étant plus possible sur les nouveaux fusils à pompes du marché, on perd la vraie rapidité de répétition.

Si l’idée d’un fusil à pompe reste présente à votre esprit après les éléments ci-dessus évoqués, passez à la catégorie B, elle vous permettra de retrouver les vrais avantages de cette plateforme anthologique.

La fiabilité et la polyvalence des fusils calibre 12 en semi-automatique ont bien évolué cette dernière décennie avec des système d’emprunts gaz très aboutis. Opposer cet argument de fiabilité au fusil à pompe est devenu aujourd’hui déplacé pour ceux qui connaissent vraiment les plateformes Benelli, Beretta et Mossberg. Bien entendu, le budget a considérablement augmenté, et cela reste le principal contre argument que nous pouvons opposer au semi-automatique. Les semi-automatiques cités ci-dessus sont donc aujourd’hui plus simple à l’usage et bien plus rapide.

2. Chargeur amovible versus magasin tubulaire

Le critère du nombre de coups n’est pas le plus pertinent. Les opérateurs spécialistes du calibre 12 vous diront qu’il est plus opérationnel et rapide de faire du rechargement de munitions à la volée (x2, x3 et x4 pour les spécialistes) dans un magasin tubulaire, et donc d’être toujours prêt à tirer que d’utiliser des chargeurs colonnes dont le temps de rechargement est moins efficace. Le deuxième argument et non des moindre en faveur du magasin tubulaire, est que l’on peut approvisionner à la volée différents types de munitions en fonction de la situation plutôt que de changer de chargeur.

3. Canon rayé versus canon lisse

Alors là c’est le sujet roman fleuve omniprésent que l’on retrouve sur tous les groupes de discussions et forums dédiés aux armes que l’internet porte. Demandez à un chasseur ce qu’il pense des rayures ? Si la maitrise de votre gerbe de plomb est votre dada, intéressez-vous aux chokes (réducteur) sur canon lisse qui vous permettrons de modifier votre gerbe en fonction d’un usages, mais de grâce oubliez ces canons pseudo-rayés (droit, hélicoïdale, hexagonale…) qui ne sont que pouêt-pouêt et marketing pour contourner le commerce en catégorie C. Les rayures ne sont pas un avantage en terme de polyvalence cartouche/munition [POINT A LA LIGNE].

Je n’en dirais pas plus, car le sujet est assez gonflant.

Conclusions

  • Si vous êtes chasseur le fusil à pompe catégorie C ou B est sans intérêt.
  • Je préfère l’acquisition d’une arme en catégorie B répondant à mes critères d’utilisations, que d’acheter une catégorie C qui sera finalement déceptive comme Jean-Michel Apeupré. Sauf si vous comptez monopoliser une place dans votre coffre ou râtelier et pas faire d’effort pour accéder à la catégorie B.
  • Si la catégorie B ne vous intéresse pas oubliez le FAP cat. C (ersatz commercial), et choisissez un fusil de chasse vraiment utile.
  • Un point de vue vidéo sur le FAP cat C : Rigolons un peu avec Atomic Shooting Club

Cet article a 6 commentaires

  1. pinse57

    Conseiller la categorie B? J’en rigole. En cas d’effondrement ou même arbitrairement décision du préfet, toutes tes armes sont à vendre ou saisies et licence à renouveler tous les ans.
    Le permis de chasse est lui valable a vie même si tu chasse pas.

    1. Le Résilient

      Question de point de vue. Puis c’est mal connaître la législation @pinse57, car il est plus simple d’avoir une licence une fois en ball-trap où tir sportif pour posséder à vie une catégorie C. Puis c’est exactement pareil pour le préfet qui pourrait te dessaisir des tes armes en catégorie C. Donc finalement des arguments creux motivés par rien les mêmes échos habituels.

  2. pinse57

    Justement, je connais très bien la réglementation. J’ai la B et C et c’est bien plus simple d’acquérir des armes en C, y compris les munitions.
    Sans compter que d’occasion tu peux très facilement trouver des fusils plus anciens et non déclarés recoupable au besoin.
    Avec des armes en B, une fois destitué tu l’as dans l’os.
    L’idéal pour moi est d’avoir au moins un 12 déclaré, 1 ou 2 autres non déclarés et pareil pour les carabines en calibre .308.

    1. Le Résilient

      Et bien non je n’adhère pas du tout à ces propos. Je connais et respecte la législation.
      Si je ne respecte pas, je me range comme toi du côté obscure des AK47 des cités.
      Puis j’ai un usage de tireur sportif avec plusieurs Cat B. Je n’achète pas des armes pour les cacher mais pour les utiliser.
      https://www.la-resilience.fr/2021/10/quel-calibre-12-choisir/
      C’est aussi en raison de ce type de comportements que tu décris, que les personnes qui respectent la loi sont stigmatisées.
      J’ai hésité à supprimer les commentaires …

  3. pinse57

    Tu peux supprimer sans hésitation. Pour un site qui se veut “survivaliste” a parler d’éventuelle effondrement etc, tu me semble un peu à côté…..
    Pour le reste je te laisse à tes interprétations mais quand justement ceux des cités avec leurs AK vont débarquer, je compte sur roi pour leur expliquer qu’ils ne respectent pas la législation.
    Aller, je te laisse.
    Ciao.

    1. Le Résilient

      Faut pas dire n’importe quoi et juger sans savoir. Je suis bien prêt mais dans la légalité car c’est possible.

Laisser un commentaire